Louis XIV et la destruction du Chateau de Nice (Suite et fin)…


61122073

 

 

Pour aborder l’épisode de la destruction du château de Nice il est utile de se servir des écrits d’un témoin de l’époque, à savoir Honoré Giraudi, notaire niçois et ami de l’historien Gioffredo.
Fin 1690, Catinat était dans le Pièmont, vainqueur du Duc de Savoie à Staffarde, il se dirigea alors vers Nice avec ses troupes tandis que le Comte d’Estrées avec ses navires se trouvait au large de Nice.
Catinat franchit le Var le 12 Mars 1691 et attaque par trois côtés : aux Baumettes, au Monastère de Cimiez d’où il domine la ville et sur la route de Turin. Avançant ses pions il fait tomber Villefranche et la Tour de Boze. Le 20 Mars les forts de Saint Hospice et du Mont Alban capitulent. Le 25 Catinat somme les Niçois de se rendre. Les Niçois de 1691 n’ont plus rien à voir avec les héros de 1543 qui résistèrent aux turcs.
Ainsi, Gioffredo Abbé de Saint Pons avec 4 notables et Giraudi se rendent au camp de Catinat et capitulent.
Mais le gouverneur du château le Comte de Frossasco refuse et défend le Château. L’artillerie française va déclancher des tirs infernaux. Le 30 Mars à 22h00 une bombe, percute le donjon et met le feu à une énorme réserve de poudres. L’explosion fut terrible. Giraudi écrit que des grosses pierres tombèrent sur la ville et même jusqu’à Cimiez.
La vieille cathédrale du château ainsi que d’autres bâtiments s’écroulèrent, d’autres explosions de poudres eurent lieu le lendemain et Catinat accepta que les civils quittent la ville.
Le 4 Avril le fort se rendit. Le Chevalier de la Fare est nommé Gouverneur de Nice et Louis XIV prit le titre de Comte de Nice. Nice et son comté ne furent rendus au Duc de Savoie que le 29 Septembre 1696 par le traité de Turin.
On aurait pu penser que tout était fini, mais le Duc de Savoie fit une alliance avec l’Empereur Charles VI pour obtenir le Duché de Montferrat. Le 4 Mars 1705 le Duc de la Feuillade remplaçant de Catinat, à la tête des troupes françaises franchit le Var, certains niçois dont Giraudi ayant mit leurs familles à l’abri dans l’arrière pays.
Le Duc de la Feuillade s’installe à Cimiez. Le 15 Mars il fait creuser des tranchèes devant Nice. Le 16 Avril les Consuls de Nice signent la réddition. Le Gouverneur Mr de Carail se barricade dans le château avec son fils à ses côtés. Le successeur du Duc de la Feuillade, Mr de Berwick bombarde le château, ce ne sera que le 5 Janvier 1706 que Mr de Carail se rendit, soit près de neuf mois plus tard.
Furieux et revenchard Louis XIV prit la décision, en reprenant le titre de Comte de Nice, de démolir pierre par pierre toutes les fortifications. Cela dura 5 mois, jusqu’en juillet 1706. C’est ainsi que sans le savoir les Niçois s’ouvraient au tourisme.

Nice_Teatrum

2 réflexions sur “Louis XIV et la destruction du Chateau de Nice (Suite et fin)…

    • Bonjour Ammon, il est vrai que de l’époque Louis XIV on connait plus Turenne que Catinat, c’etait un personnage dont je ne connaissais que le nom avant de m’interesser à l’histoire
      une bonne journée mon ami

      J'aime

Donner son avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s