L’Histoire du «très invaincu» Roi de Sicile.


1720_Vittorio_Amedeo_II

En 1713 Victor Amédèe II, Duc de Savoie et de Montferrat, Prince de Pièmont et Comte de Nice devint Roi de Sicile avec l’accord de Louis XIV (qui au siège de 1706 détruisit le Château de Nice), de l’Autriche et des Anglais.
Enjeu du partage de l’Empire Espagnol avec les royaumes de Milan et de Naples, ce cadeau d’un royaume à un de leurs alliés calmera un temps les ardeurs des vainqueurs. Tout heureux, Victor Amédèe II accepta la Sicile et décida de reconstruire la Tour communale de l’Horloge autrefois attenante aux fortifications du Château. On changea l’emplacement de la Tour en la situant sur l’actuelle Place du Palais de Justice à côté du Palais Rusca.

84323137.oMiMJbIX.NCEAug07446 Les travaux s’achevèrent en Mai 1718 et on apposa une plaque commémorative qui indiquait
«Au très invaincu roi de Sicile, duc de Savoie et de Montferrat et Comte de Nice», seulement, le 1° Juillet 1718 les espagnols envahissaient la Sicile et Victor Amédèe II restitua l’île à l’Espagne le 7 Novembre 1718, fin du court règne sicilien du «Très Invaincu» Roi de Sicile.

Donner son avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s