Porteur d’âmes


434850Mangrove

Je suis le frêle porteur d’âmes, vous me trouverez au hasard d’un méandre amazonien émergeant de la mangrove, corps torturé, membres distordus, je suis fait de bois en partie minéralisé par les ocres , les rouges brasil, les marrons et les gris.
Tel un gisant immobile en apparence, mon souffle dévoré par l’incendie, mon ombre se projette dans l’avenir incertain. Pour m’atteindre il faut s’aventurer loin du bateau et de son sol secure, franchir la frontière entre le connu et l’inconnu, mettre ses pieds dans la boue bienfaitrice et cheminer parmi les racines immenses aux formes fantasmagoriques, quitter tout, se dépouiller de ses oripeaux modernes qui entravent le corps, l’étouffent et le rendent en esclavage.
Visage buriné, mains larges crevassées par la misère, je vous attends là au seuil de mon domaine, empli de souvenirs, de rages et de peines.
Je suis votre devenir vous qui dormez dans vos villes de béton et ne prenez conscience de l’intérêt de la vie qu’au jour de votre mort. Ici les troncs entrelacés aux formes humaines offrent le spectacle de la désolation et de l’inconséquence.
Seul, je vous suivrai partout dans vos songes et vos rêves, comme un remords je hanterai vos nuits jusqu’à rendre présent votre futile oubli.
Revenir en haut Aller en bas

Donner son avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s