Candela



24201A
Sous le soleil de
San Miguel, la chaleur
se fait pesante et le
corps sue comme
les gargoulettes d’Afrique.
Ici rien n’a changé,
les routes sont tout
autant défoncées;
les odeurs aussi prenantes,
et les filles encourageantes.
Mais moi, j’ai changé,
le temps est plus lent
et ma soif s’est altérée. Je ne suis
plus le chien fou en
quête d’aventures,
que tu connaissais.
Mes os me font souffrir
et mon regard se voile,
seule demeure au fond
de moi cette lueur
d’espoir pour ce pays que
je chéri, en ombre
spectatrice.

 

Retour à l’accueil

Donner son avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s