Smollett, Aragon, Elsa Triolet et Berlioz…


Tobias Smollett occupa un appartement sur le Cours Saleya, il y a deux siècles et demi, il décrivit la vie dans ce quartier :

« En été, vers huit ou neuf heures, on peut voir une partie de la noblesse réunie dans un endroit que l’on appelle le Parc. En réalité, c’est une espèce de rue bordée d’un côté par des maisons tres insignifiantes, de l’autre par le rempart  qui cache la vue de la mer. On peut y  contempler les nobles étendus par paires sur des billots de bois, au clair de la lune, chaque dame ayant son sigisbèe auprès d’elle. Le mari et le sigisbèe vivent côte à côte comme deux frères pendant que l’épouse et la maîtresse s’embrassent avec les marques de la plus chaude affection. Je ne désire pas entrer dans les détails. »

8b7def0f76a113c45f29028363425186.640x800x1

 

Vers le milieu du Cours Saleya, un passage mène au quai des Etats Unis à hauteur du numéro 10-12. Louis Aragon et Elsa Triolet y trouvèrent refuge en 1941. Aragon dit c’est : » deux pièces au dessus d’un restaurant du quai des Ponchettes, avec la chambre ouvrant sur le ciel et la mer ». « Nous habitions, Elsa et moi, ce logement à ogives qui aurait tenu dans le creux de ma main, aux Ponchettes, à Nice, et on entrait par derrière, par une longue cour où se faisaient des arrivages de poissons et de courges, pour tomber à l’étage sur le ciel et la mer sans intermédiaire dans la fenêtre bleue ».

Elsa Triolet y écrivit « le cheval blanc » et Aragon commença « Aurélien ».

elsa-triolet  45729274

 

 

Aragon rencontre Matisse à Nice, ce qui donne de la part d’Aragon « Henri Matisse, Roman ». Matisse lui, croqua au fusain et à la plume plusieurs portraits d’Aragon et d’Elsa Triolet.

100_3232

Sur les contreforts de la colline du château la Tour Bellanda annexe d’un hotel accueillit le grand compositeur Berlioz à plusieurs reprises. « Je suis à Nice, j’en aspire l’air tiède et embaumé. La musique m’embrasse et l’avenir me sourit. J’ai passé à Nice les plus beaux jours de ma vie. » C’est à Nice qu’il écrivit l’ouverture du Roi Lear et de Rob Roy.

100_3233HB1907

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Donner son avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s