Lire le Français d’hier de G.Audisio et I.Rambaud


Lire le Français d’hier de G.Audisio et I.Rambaud

 9782200265663

À la recherche du passé, amateurs et spécialistes sont de plus en plus nombreux à vouloir remonter dans le temps, jusqu’à l’Ancien Régime, soit les XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles. En France, en Belgique, en Suisse comme au Québec mais aussi en Allemagne et aux Pays-Bas, bien des manuscrits de cette période sont écrits en français. Pourtant ils paraissent illisibles.
C’est que les scribes d’alors, constituant une minorité lettrée de la société, s’étaient dotés d’un système d’écriture particulier, destiné certes à économiser du papier et à gagner du temps, mais aussi à les valoriser puisque, de cette façon, ils étaient les seuls à pouvoir lire et écrire. La difficulté que nous rencontrons aujourd’hui était déjà celle de la majorité de la population de cette époque. Pourtant, il suffit de posséder le code pour réussir à lire tous les textes.
Le présent ouvrage se veut un manuel de paléographie. La paléographie étant la science de l’écriture ancienne et le manuel un livre pratique, il vise, à l’aide de nombreux exemples, à initier le débutant à l’écriture française des XVe-XVIIIe siècles. En découvrant et en apprivoisant la forme particulière de certaines lettres, les ligatures, les déformations dues à une écriture de plus en plus cursive, les abréviations des mots les plus usités, chacun peut maîtriser parfaitement cette « science » qui n’est qu’une « technique » et lire le français d’hier.
Cette quatrième édition est assortie d’un glossaire de termes techniques.

Gabriel AUDISIO est professeur émérite d’histoire moderne à l’université de Provence où il a créé un enseignement de paléographie.
Isabelle RAMBAUD est archiviste-paléographe, conservatrice générale du patrimoine, et directrice des archives, du patrimoine et des musées départementaux de Seine-et-Marne.

2 réflexions sur “Lire le Français d’hier de G.Audisio et I.Rambaud

  1. Un moment j’ai cru qu’il s’agissait d’Audisio l’écrivain que j’ai pas mal lu et aimé (les augures il y a longtemps , des fois je me dis que Nice me manque, longtemps que je n’y suis pas retourné !

    J'aime

Donner son avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s